deprime ou depressionL’adolescent, par nature, est fragile. Ce qui ne veut pas dire que l’adolescence est systématiquement une période de crise, de rébellion ou de mal-être. Pourtant, il faut rester vigilant et prudent avec son ado, notamment en l’apparition de certains signes qui peuvent être révélateurs de problèmes ou de troubles mentaux. Mais comment savoir si l’adolescent va mal ? Comment déterminer si ces signes nécessitent l’intervention d’un professionnel de la santé mentale ou si, au contraire, il s’agit de problèmes ordinaires et sans gravité aucune ?

La différence entre une déprime et une dépression

La dépression est reconnue comme étant une maladie. C’est un état de tristesse et de souffrance intérieure qui dure. C’est une douleur intérieure profonde et contre laquelle on sent qu’on ne peut rien faire. C’est un mal-être qui peut se soigner avec une thérapie ou des médicaments ou les deux. Ce n’est donc pas la même chose qu’une déprime.

Un ado déprimé, c’est un ado qui, après que quelque chose de négatif se soit passé dans sa vie, va montrer des signes de tristesse. Ces signes de tristesse ne vont pas durer au-delà de quelques semaines et aussi et surtout, ils ne vont pas affecter le reste de sa vie comme le ferait la dépression.

Ses notes à l’école peuvent baisser un peu : ce n’est pas ce que vous pourriez appeler le laisser-aller total. Son comportement envers vous peut changer un peu. Il reste longtemps tout seul dans sa chambre ou il ne vous raconte plus ce qu’il fait avec ses amis comme avant. Vous ne trouvez pas pour autant que votre ado est devenu sombre et fermé.

Malgré tout, la déprime peut passer comme elle peut annoncer quelque chose de plus sérieux. Il est donc important de dialoguer dès que quelque chose vous paraît suspect. Vous pouvez vous inquiétez et même vous angoissez, comme tous les parents, mais vous devez prêter attention à ce qui semble suspect.

Vous faites donc part de votre inquiétude à votre ado à propos de quelque chose d’inhabituel mais vous ne dramatisez pas la situation en exprimant une angoisse qui n’a peut-être pas lieu d’être : vous ouvrez le dialogue pour essayer de comprendre.

Les signes de mal-être chez l’ado

Si vous pensez que vous avez des raisons de vous inquiéter pour votre ado, voici quelques-uns des principaux signes auxquels il vous faut faire particulièrement attention :

  • Une baisse brusque et globale des résultats scolaires ;
  • Un goût prononcé pour la solitude associé à une communication de moins en moins présente ;
  • Des idées noires manifestes, des goûts morbides grandissants qui prennent le pas sur le reste et un attrait pour tout ce qui touche à la mort en général et au suicide en particulier ;
  • Une estime de soi nettement très basse ;
  • Un comportement à risques, des prises de risques répétées, l’envie de se mettre en danger ;
  • L’odeur de l’alcool et de la drogue, des traces d’alcool et de drogue dans sa chambre et ses affaires.

Dans tous les cas, essayez d’abord d’ouvrir le dialogue dans le but de comprendre (même la dernière situation !) au lieu de vous angoisser et de faire des reproches avant d’écouter.

Faire appel à un professionnel de la santé mentale

Si vous vous retrouvez dans une impasse et que vous ne savez pas comment vous comporter face au problème dont souffre votre adolescent, il serait judicieux dans ce cas de faire appel un psychothérapeute.

Celui-ci saura vous proposer les meilleures solutions au cas de votre adolescent, de quoi lui permettre de retrouver une vie normale et saine et éviter de sombrer dans des troubles qui risquent de compromettre son avenir et sa vie en général.

Pour ce faire, vous pouvez nous appeler dès maintenant afin que nous puissions vous orienter vers le praticien de votre choix. Mais vous pouvez également, si vous le souhaitez, remplir le formulaire de contact. Ainsi, nous serons en mesure de vous contacter pour répondre à vos interrogations et vous aider à fixer un rendez-vous auprès du professionnel de la santé mentale qui vous convient.

Menu