therapie familialeLe but de la thérapie familiale est de trouver des moyens pour que les membres de la famille puissent se soutenir mutuellement pour résoudre des problèmes. Le thérapeute explore leurs points de vue et leurs relations pour comprendre et définir la source des problèmes dont ils se plaignent. Il aide ensuite les membres de la famille à améliorer leur communication de manière à résoudre les conflits qui nuisent à leur relation. Une thérapie familiale peut être prescrite lorsque toute la famille est en difficulté. Souvent, lorsqu’un seul membre de la famille souffre d’un sérieux problème, cela affecte toute la famille. Focus sur la thérapie familiale, également connue sous le nom de psychothérapie systémique.

A qui s’adresse la thérapie familiale ?

La thérapie familiale est indiquée aussi bien aux enfants qu’aux adultes de tous âges qui en ont besoin. Elle peut être indiquée pour résoudre un large éventail de questions, notamment :

  • les problèmes parentaux ;
  • le comportement des enfants et des adolescents ;
  • le divorce et la séparation ;
  • la santé mentale des adultes ;
  • les changements dans la vie familiale.

Les séances de thérapie familiale durent de 45 minutes à 90 minutes. Elles ont généralement lieu toutes les deux ou trois semaines. Le traitement peut durer de quelques séances à plus d’un an.

L’évaluation de la situation commence par une réunion pour comprendre les difficultés auxquelles la famille est confrontée. Cette dernière peut rencontrer un thérapeute ou une équipe de thérapeutes.

Au cours de cette réunion, le thérapeute abordera avec la famille plusieurs sujets concernant ses préoccupations et posera aux différents membres de la famille des questions concernant leurs opinions, leurs impressions et leurs convictions. Il expliquera ensuite aux membres de la famille le fonctionnement de la thérapie familiale et conviendra avec eux d’un plan pour les séances de thérapie à venir.

Déroulement des séances de thérapie

Toute la famille, y compris les enfants, est généralement réunie dans une même pièce pour effectuer les séances de thérapie. Parfois, le thérapeute peut travailler individuellement avec chaque membre de la famille, avec deux membres par séance ou avec des combinaisons différentes, en fonction du problème à résoudre.

Au cours du processus de thérapie familiales, différents facteurs de différence sont pris en compte et mis sous la loupe :

  • autorité des parents ;
  • difficultés financières ;
  • appartenance ethnique ;
  • catégorie sociale ;
  • religion ;
  • culture ;
  • politique, etc.

Un thérapeute spécialisé en thérapie familiale, de par son expérience et les nombreux cas qu’il est amené à traiter, est plus apte à poser des questions auxquelles d’autres professionnels de santé mentale ne penseraient pas forcément. Les thérapeutes travaillant en équipe peuvent discuter ensemble devant la famille du problème et des idées qui se dégagent de la séance. Le fait d’assister aux échanges entre professionnels peut aider la famille à mieux cerner et comprendre les problèmes auxquels elle fait face. Grâce à la thérapie familiale, les membres de la famille seront à même de trouver les moyens de s’entraider, et ce que le problème soit d’ordre personnel ou familial.

La thérapie familiale est-elle vraiment efficace ?

La recherche montre que la thérapie familiale s’est avérée efficace pour les enfants et les adolescents affectés notamment par l’un des problèmes suivants :

  • problèmes de la petite enfance (sommeil, alimentation et attachement) ;
  • violence et négligence envers les enfants ;
  • comportement de l’enfant et de l’adolescent (problèmes d’attention et de suractivité, troubles du comportement, etc.) ;
  • problèmes émotionnels, tels que l’anxiété, la dépression, le deuil, le trouble bipolaire, les crises suicidaires, etc. ;
  • problèmes liés à l’organisme, y compris l’énurésie, l’encoprésie, les douleurs abdominales récurrentes, l’asthme, le diabète, etc. ;
  • abus d’alcool et/ou de drogues ;
  • troubles de l’alimentation tels que l’anorexie, la boulimie et l’obésité.

La thérapie familiale s’est avérée également efficace pour les adultes et les familles affectées par les problèmes suivants :

  • difficultés relationnelles ;
  • problèmes psychosexuels ;
  • violence conjugale ;
  • troubles de l’humeur comme l’anxiété et la dépression ;
  • abus d’alcool et/ou de drogues ;
  • schizophrénie ;
  • adaptation aux maladies physiques chroniques.

Risques et effets secondaires de la thérapie familiale

Pour certains membres de la famille, il n’est pas évident d’aborder et de discuter de leurs problèmes émotionnels. Le thérapeute travaille avec ses personnes pour qu’elles puissent parvenir à mieux gérer leurs réactions émotionnelles et se sentir mieux.

Par ailleurs, la thérapie familiale ne fonctionne pas pour tout le monde. Il existe toute une gamme de traitements alternatifs dont le thérapeute peut, en cas de besoin, en parler avec les membres de la famille pendant l’évaluation.

D’autres traitements psychologiques peuvent s’imposer en fonction des cas tels que :

  • la psychothérapie pour enfants ;
  • la thérapie cognitivo-comportementale ;
  • la thérapie familiale psychodynamique.

Questions ou inquiétudes

La thérapie familiale peut soulever des questions et c’est tout à fait normal. Nous voulons que vous vous sentiez capable de discuter avec votre thérapeute de toute question ou préoccupation. C’est important pour la progression de votre thérapie. Si vous souhaitez rentrer en contact avec un thérapeute spécialisé en thérapie familiale avec qui vous pourrez discuter de vos préoccupations, n’hésitez pas nous contacter dès maintenant !

Menu